Pour chater, trouver un chat, en parler, et parler du reste
 
GalerieAccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Les vers du chat : un danger pour l'homme - 2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gruik gruik
Petit Lynx
Petit Lynx


Féminin
Nombre de messages: 5066
Age: 51
Localisation: FR - 78
Humeur : Pensée pour tous les chatons nés et à naître qui seront euthanasiés
Date d'inscription: 30/12/2007

MessageSujet: Les vers du chat : un danger pour l'homme - 2ème partie   Ven 14 Mar 2008 - 22:18

LES VERS DU CHAT : UN DANGER POUR L’HOMME – IIème Partie



La présence d’un chat parasité et une mauvaise hygiène sont à l’origine de la contamination humaine. Les principales maladies parasitaires transmissibles sont :

- la toxocarose,
- la dipylidiose,
- la toxoplasmose

I – TOXOCAROSE

La toxocarose (Toxocara cati) touche principalement les jeunes enfants de 1 à 4 ans, en particulier, ceux qui ont la mauvaise habitude de manger de la terre. L’enfant se contamine en avalant des œufs infestants présents dans le milieu extérieur ou en consommant des fruits et légumes souillés par des déjections animales.

Une fois dans l’intestin, les œufs libèrent des larves qui empruntent les vaisseaux sanguins et atteignent différents organes (foie, poumon, yeux, cœur, système nerveux central) où elles vont s’enkyster avant de dégénérer.

Les signes cliniques observés sont variés : fièvre, douleurs abdominales, courbatures, allergies, toux, troubles oculaires, vertiges etc…, et ne permettent pas de faire un diagnostic précis. Seule une analyse sanguine peut confirmer la maladie.

II- DIPYLIDIOSE

L’absorption d’une puce contenant une larve de Dipylidium caninum entraîne le développement d’un ver adulte dans l’intestin. Les symptômes observés sont les mêmes que chez l’animal : appétit capricieux, prurit anal et coliques. La mise en évidence d’anneaux ovigères dans les selles confirme le diagnostic.

III – TOXOPLASMOSE

Bénigne la plupart du temps, la toxoplasmose (Toxoplasma gondii) peut avoir de graves conséquences pour la femme enceinte chez laquelle elle peut entraîner des malformations du fœtus, et pour les personnes immunodéprimées, qui développent facilement une forme aiguë de la maladie.

3.1 Comment l’homme se contamine-t-il ?

La contamination se fait par l’intermédiaire de viande parasitée insuffisamment cuite (en particulier le porc et le mouton), d’eau ou d’aliments souillés par les excréments de chats. Celle du fœtus dans le ventre de sa mère est le résultat du passage transplacentaire du parasite. Le risque de transmission au fœtus augmente au fur et à mesure de la grossesse (1 % durant les quatre premières semaines et 90 % lors de la dernière semaine).

Chez l’homme, la maladie passe souvent inaperçue. Chez le fœtus, les conséquences (avortement, retard mental, surdité, lésions oculaires…) sont d’autant plus grave que l’infection est précoce.

3.2 Un dépistage obligatoire

Le dépistage sérologique de la toxoplasmose est une obligation légale lors de l’établissement du certificat prénuptial et au moment de la déclaration de grossesse.

Il détecte la présence d’anticorps dirigés contre le parasite responsable de la toxoplasmose et permet de savoir si la personne testée est protégée ou non contre l’infection.

En 1995, selon une étude nationale réalisée par le Réseau National de la Santé Publique, 54,3 % des femmes enceintes avaient une sérologie toxoplasmique positive (80 % dans les années 1960). Et ce pourcentage est en baisse régulière.

Parmi les femmes séronégatives, le taux de séroconversion (passage pendant la grossesse d’un résultat sérologique négatif à un résultat positif) est de 1,5 %.

3.3 Comment se prémunir contre la toxoplasmose ?

Les mesures de prévention concernent surtout la femme enceinte non immunisée. Elles s’appliquent à la fois :

- au chat
- à l’hygiène
- au mode alimentaire.

3.3.1 Pour le chat

- Empêchez-le de chasser les souris et les oiseaux ;
- Donnez-lui uniquement des aliments industriels (croquettes ou boîtes) ou de la viande bien cuite ou congelée.

3.3.2 Hygiène

- Lavez et désinfectez quotidiennement le bac du chat à l’aide de gants ou faites-le faire par un membre de la famille. Un nettoyage quotidien permet d’éliminer les œufs avant qu’ils ne soient infectants (les fèces d’un chat excréteur de toxoplasmes ne peuvent contaminer l’homme que si elles sont restées plus de 48 heures à température ambiante).
- Lavez-vous les mains après tout contact avec votre chat, mais aussi après avoir jardiné ou touché de la viande crue, surtout avant les repas.
- Lavez bien tous les légumes avant de les consommer, surtout s’ils viennent de votre jardin.
- Protégez les aliments des mouches et des blattes susceptibles de transporter le parasite.

3.3.3 Mode alimentaire

- Faites bien cuire la viande (porc, mouton) ou congelez-la au préalable (-20°C pendant au moins 3 jours). La réfrigération et la cuisson au four à micro-ondes sont insuffisantes pour éliminer le parasite. En Europe, le mouton est le porc sont contaminés dans plus de la moitié des cas ; le veau et le bœuf le sont un peu moins fréquemment, et la volaille l’est rarement.
- En plus de ces précautions, la femme enceinte non immunisée devra subir une surveillance médicale (contrôle sanguin) régulière durant toute sa grossesse.

---- Il est conseillé aux jeunes filles de consommer de la viande saignante avant la puberté pour contracter la toxoplasmose et être ainsi protégées lors de leurs futures grossesses.
---- L’alimentation (viande, fruits, légumes) est la principale source de contamination de l’homme.
---- L’éviction du chat n’est pas utile dans la mesure où il ne rejette des œufs que pendant quelques jours dans toute sa vie.



Source : « Mémento du vétérinaire : le chat », Docteur Jean Cuvelier, Ed. Marabout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Marine*
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Nombre de messages: 13609
Age: 35
Localisation: caen basse normandie 14000
Humeur :

Date d'inscription: 31/10/2006

MessageSujet: Re: Les vers du chat : un danger pour l'homme - 2ème partie   Ven 22 Jan 2010 - 18:57

merci pour l'info Very Happy

_________________
__________________________________________________
Marine
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
mes chats ne sont que typés : vestale (pére ragdoll), oscar (mére chartreuse) et le petit cocoon, type ragdoll (vestale croisé type bobtail japonais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherchechat.conceptforum.net
 

Les vers du chat : un danger pour l'homme - 2ème partie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une semaine de contraintes pour un homme soumis
» Un 2ème parc en projet ?
» les zones humides en danger
» état des routes vers madone et bonnette??
» Partie perso vivaDuBsTeP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
à chacun son chat :: parler de tout (ce qui concerne le monde félin) :: soins et santé :: Fiches Pratiques:Les Principales Maladies Félines-