Pour chater, trouver un chat, en parler, et parler du reste
 
GalerieAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles propositions du LOOF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiffany
Panthère
Panthère


Féminin
Nombre de messages : 10070
Age : 30
Localisation : Mulhouse
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Nouvelles propositions du LOOF   Lun 30 Juin 2008 - 12:15

Rencontres Animal et Société
L’animal dans la ville
Le Livre Officiel des Origines Félines :
Contribution à la Préservation du Bien-être animal



Le LOOF est agréé par le Ministère de l’Agriculture. Cette association a édité en 2007 18600
pedigrees de chats de race.
Le LOOF se sent donc très concerné par ces Rencontres et en particulier par la défense du
bien - être des chats, que ce soit à la production ou lors du commerce et de la vente.


Pour ce faire le LOOF a privilégié quatre modes d’action :

I - une réglementation respectueuse du bien-être du chat : cession, identification, annonces de
vente
II - la lutte contre l’abandon : vulgarisation de la stérilisation précoce
III- l’information du public
IV- la formation des éleveurs et l’élevage –structures spécifiques, gestion raisonnée de la
reproduction, reproducteurs retraités, dimensions de l’élevage et fiscalité.


I - LA REGLEMENTATION

a) Concernant l’âge à la cession
- Nous constatons que selon la loi du 6 janvier 1999 Art 16 II:
« Seuls les chiens et les chats âgés de plus de huit semaines peuvent faire l’objet d’une
cession à titre onéreux. »

- Nous proposons :
En ce qui concerne les chats, qu’ils ne fassent l’objet d’une cession qu’à partir de l’âge de
douze semaines.
Le contact avec la mère, la socialisation du chaton, sa protection sanitaire nécessitent au
moins 3 mois.

b) Concernant l’identification-

Nous constatons selon cette même loi Art 16 V:« Toute publication d’une offre de cession de chats ou de chiens, quel que soit le support
utilisé, doit mentionner le numéro d’identification prévu à l’article L. 324-11-2 du code du
travail ou, si son auteur n’est pas soumis au respect des formalités prévues à l’article L. 324-
10 du même code, mentionner soit le numéro d’identification de chaque animal, soit le
numéro d’identification de la femelle ayant donné naissance aux animaux, ainsi que le
nombre d’animaux de la portée

- Nous proposons :
Que toute publication d’une offre de cession de chats quel qu’en soit l’auteur et le support
utilisé mentionne le numéro d’identification de chaque chat faisant l’objet d’une offre de
cession.
L’identification participe du bien-être de l’animal en permettant de le retrouver plus
facilement en cas de fugue ou vol, nous pensons qu’elle doit avoir été effectuée lorsque le
chaton est cédé.


c) Concernant les annonces de vente-

Nous constatons : Toujours selon la loi du 6 janvier 1999 Art 16 V

« Dans cette annonce doivent figurer également l’âge des animaux et l’existence ou
l’absence d’inscription de ceux-ci à un livre généalogique reconnu par le ministre de
l’agriculture. »

-Ainsi, des personnes qui exercent l’activité d’élevage dans l’illégalité donc sans
formation, peuvent proposer sous une appellation flatteuse des animaux dont la
description prête à confusion par exemple : « Chat Siamois non LOOF » Ces personnes sans
formation préalable ne peuvent prétendre assurer le bien-être du chat.
Le fait de proposer à la vente des animaux domestiques est une liberté fondamentale assurée
par tout pays démocratique mais ces élevages clandestins échappent par définition à tous
contrôles émanant des services de santé animale qui permettraient de constater si les
modalités d’élevage sont exercées dans le respect du bien-être l’animal

- Nous proposons :
Que les annonces de vente soient rédigées de la manière suivante :
« Chat à poil long » « chat à poil court » sans aucune référence à une race ou au LOOF,
que n’apparaisse pas par ex : « Chat Persan non LOOF ».
Nous pensons que nombre d’éleveurs clandestins ayant alors des difficultés à écouler leur
production entreraient dans la légalité et donc suivraient une formation indispensable
devenue obligatoire.
Nous souhaitons que des contrôles soient effectués et que toute infraction soit pénalisée.


II – LUTTE CONTRE L’ABANDON et STERILISATION PRECOCE-

Nous constatons :
Qu’un grand nombre de chats sont abandonnés car les propriétaires ne supportent pas les
nuisances causées par l’animal entier.

- Nous proposons :

-Que les chats soient stérilisés dès lors qu’ils sont vendus à une personne ne possédant pas
de certificat de capacité.
- Nous vulgarisons actuellement la connaissance de cette pratique par l’information en y
faisant référence dans nos fiches de race destinées au grand public et en joignant aux
pedigrees un document d’information à ce sujet.


III-L’INFORMATION du PUBLIC

- Concernant la règlementation :

- Nous constatons :

Que peu de personnes connaissent le statut de l’animal et la réglementation concernant
son achat et sa possession

- Nous proposons :

Que l’information sur le statut de l’animal et la règlementation apparaissent lisiblement chez
les vétérinaires, et lors de toutes les manifestations félines et nous souhaiterions qu’elle soit
transmise également par les associations de consommateurs.


IV- LA FORMATION des ELEVEURS et l’ELEVAGE

a)Concernant la formation-

Nous constatons :
Que la formation n’est obligatoire pour exercer l’activité d’élevage qu’à partir de la
deuxième portée

- Nous proposons :
Que la formation soit obligatoire dès la première portée
Actuellement, le Ministère de l’Agriculture offre dans ses lycées une formation initiale, des
organismes dont nous-mêmes le LOOF proposons une formation adulte : le CETAC (1)

b) Concernant les structures d’élevage-

Nous constatons :
Que pour l’élevage du chat la DSV ne propose pas de structures.

- Nous proposons :
Que les structures d’élevage soient pensées en fonction de chaque espèce en veillant au
bien-être de l’animal et que des contrôles soient effectués, au besoin des sanctions prises.

c) Concernant la gestion de la reproduction-

Nous constatons :
Qu’il n’y a pas ou peu de renseignements sur la fertilité du chat, nous ne savons pas
combien de portées il est souhaitable qu’une chatte ait dans l’année et dans sa vie... ces
connaissances sont nécessaires afin de respecter le bien-être de l’animal

- Nous proposons :

Si ces connaissances scientifiques existent, qu’elles soient vulgarisées et transmises aux
éleveurs, dans le cas contraire que des études soient menées.

d) Concernant la retraite du reproducteur :-

Nous constatons :
Que nombre de chats sont abandonnés aux SPA dès qu’ils vieillissent ou ne sont plus
rentables ou sont tout simplement euthanasiés.

- Nous proposons :
Que les chats qui ont terminé leur carrière de reproducteur soient stérilisés et proposés à
l’adoption par les éleveurs ou les clubs selon certaines conditions spécifiques visant à
préserver leur bien-être
-Pour ce faire, le LOOF et des clubs de chats de race proposent à l’adoption des chats adultes
Stérilisés venant d’élevages par le biais d’annonces ou de partenariat.

e) Concernant la dimension des élevages

- Nous constatons :
Que la même fiscalité s’applique à tous les élevages.

- Nous proposons :
Que la fiscalité soit adaptée à la taille des élevages .Nous pensons que le bien-être du chat et
sa socialisation sont très difficiles à mettre en place dans une grande structure.
Nous privilégions un élevage de type familial plus à même de préserver le bien-être du
chat. Ce type d’élevage doit être encouragé.
En conclusion, nous pouvons dire que le LOOF est ouvert à toute proposition ayant pour
but d’améliorer le bien-être du chat.
C’est dans cette optique aussi que nous devons interpréter la LOA qui vise à la préservation et
l’amélioration des diverses races.


Le chat joue un rôle social dans notre environnement aussi le LOOF a à coeur de moraliser
l’élevage en étant soucieux du bien-être du chat.
Nous pensons aussi que tous les moyens de communication et de transmission du savoir
actuels doivent vulgariser les connaissances sur l’animal, son respect et son bien-être.
Nous tentons de le faire par des actions dirigées vers le grand public telle que notre présence
au Salon International de l’Agriculture.

(1) Contacter le LOOF, tel : 01 41 71 03 35
- site : http://loof.asso.fr/loof/racine/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www;tiffanyhaefliger.com
gruik gruik
Petit Lynx
Petit Lynx


Féminin
Nombre de messages : 5066
Age : 53
Localisation : FR - 78
Humeur : Pensée pour tous les chatons nés et à naître qui seront euthanasiés
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: Re: Nouvelles propositions du LOOF   Lun 30 Juin 2008 - 14:04

Belle déclaration d'intention : "nous constatons, nous proposons"... très politiquement correcte.

Sera-t-elle suivie d'effets dans la réalité. Oui, effectivement, on sait que le législateur pourra modifier certains articles du Code Rural : notamment, avec l'obligation pour un éleveur de se déclarer comme tel, dès la première portée...

Pour le reste : c'est quand même le minimum syndical de reconnaître officiellement, qu'il y a de nombreux problèmes... mais, bon, nous restons là, dans un type de discours très "politiquement correct" : comment pourrait-il en être autrement... puisque c'est une structure institutionnelle qui "parle"...

C'est quand même le minimum de ne pas faire l'impasse sur la réalité des élevages clandestins, les abandons etc.. surtout que le Ministère de l'Agriculture connaît parfaitement, par ailleurs, le nombre des euthanasies pratiquées chaque année (qui doit rester secret) et leur coût etc : donc parler de sensibilisation est quand même un petit effort qui aurait dû être fait depuis longtemps....

Il ne faut pas rêver face à de telles déclarations d'intention : le bien-être animal n'est pas une priorité politique... on en parle, parce que c'est dans "l'air du temps".. on sait très bien que pour agir, il faut : et d'un, modifier les lois, et de deux les rendre contraignantes... Quels moyens seront mis en place pour cela??? Un rapport vétérinaire n'a pas de force exécutoire? Alors... les élevages clandestins ou ceux qui ne répondent pas aux normes peuvent bien continuer à opérer... en toute tranquilité...

Réponse à l'issue des sessions parlementaires d'automne???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouvelles propositions du LOOF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelles normes bagages départ des USA??
» alterarosa : 32 nouvelles roses
» " Lâchez prise ! " ( nouvelles clés )
» plein de nouvelles plantes
» Nouvelles de kimi et Maïs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
à chacun son chat :: parler de tout (ce qui concerne le monde félin) :: actualités,revue de presse-
Sauter vers: